contraste x contraste

Workshop encadré par Guillaume Ruiz, designer graphique à Bordeaux, accompagné de Coline Bruand.

Durant quatre jours, les deuxièmes et troisièmes années de DMADe Graphisme ont exploré la notion de contrastes au travers de l’édition, avec l’espace public de La Souterraine comme terrain d’expérimentation et de prélèvement visuel.

Chaque binôme a produit une micro-édition de 16 pages en noir et blanc, avec couverture bichromie imprimée en risographie. Ces productions ont pour finir été réunies dans un seul objet-livre, témoin de la densité et de la singularité de ce workshop.

 

diplômes 2022

 

Les 13 et 14 juin, les troisièmes années de DNMADe Graphisme ont soutenu à l’oral leurs projets de diplôme. L’occasion pour eux de conclure brillamment trois ans de cursus, et de s’ancrer dans une future réalité de designer graphique.

Au travers de ces projets aux thématiques variées, chacun a su exprimer sa singularité, et faire montre de ses univers visuel, graphique et réflexif.

Les soutenances se sont tenues en présence d’un jury composé d’enseignants de graphisme, accompagnés de Thomas Rochon, designer graphique, et d’enseignants d’autres spécialités de DNMADe.

mémoires

Aperçu en images des productions éditoriales des troisièmes années pour l’obtention de leur mémoire MADe. Les éditions ont été pensées pour faire écho aux thèmes ou aux problématiques de design engagées.

lumière et transparence

Le Moulin du Got, moulin à papier et musée vivant de l’imprimerie situé à Saint-Léonard-de-Noblat (87), inaugure bientôt son exposition annuelle sur le thème « Lumière et transparence ». Ou quand les arts du feu rencontrent le papier. Associant régulièrement la Cité scolaire Raymond Loewy à ses projets, le Moulin exposera notamment des œuvres et productions de nos DNMADe Céramique et Objet, dans cette exposition scénographiée par les étudiants du DMADe Espace.

Nos étudiants de deuxième année ont donc, pour leur part, été chargés de concevoir et réaliser l’affiche de ce temps fort. Cet exercice a été engagé en prenant volontairement le contrepied des attendus, à savoir un travail en noir et blanc associant une couleur tonique uniquement. L’objectif de cette approche était de traduire les notions de lumière et transparence par une image dépourvue d’artifices colorés. Une manière d’inciter les étudiants à se poser clairement la question du sens au travers de l’image fabriquée.

Les propositions d’affiches ont été conçues dans un premier temps pour être imprimées en numérique, avant d’envisager de les retravailler par le biais de la risographie. Ce mode d’impression permettant des tons directs, notamment des couleurs métalliques ou fluo, les productions ont ainsi pu gagner en force et en singularité.

.

 

journées portes ouvertes

Les 4 et 5 février derniers se sont tenues les journées portes ouvertes de la Cité Scolaire Raymond Loewy. Ce fut l’occasion de renouer avec des rencontres en présentiel, et pour nos étudiants de DNMADE, le moment d’offrir à tous un bel aperçu de leurs productions.

 

ponctuellement.

Manipuler la ponctuation typographique, fermer la parenthèse des vacances, et profiter d’un temps en suspension pour rencontrer le design graphique…

Un workshop d’immersion permettant la rencontre et l’échange entre premières et deuxièmes années, où chaque binôme inter-niveaux s’est vu attribuer un signe de ponctuation. L’occasion de se familiariser avec la classification typographique, mais surtout de questionner et retranscrire les fonctions et le potentiel d’un signe, pour en extraire des jeux de formes et de motifs combinatoires. Les productions, normées selon un gabarit de douze carrés, ont au final été réinvesties dans des couvertures d’une gamme de carnets.

 

bon débarras

BON DEBARRAS est un workshop porté et encadré par le designer graphique Jérôme Sachs de Studioburo, auprès des deuxièmes et troisièmes années de DNMADe Graphisme.

Par binôme, et durant quatre jours, les étudiants se sont interrogés sur la disparition de la culture en cette période de pandémie, le vide laissé, la zone grise dessinée par cette absence. Chacun a pu ainsi délivrer un message qui lui est propre, convoquant un dispositif singulier et l’amenant à se positionner en tant que citoyen et futur designer graphique.

Il s’agissait alors de réfléchir et concevoir un manifeste/faire-part, aux techniques mixtes et aux avis contraires.

un outil pour la vie

Lors d’un workshop de quatre jours avec les DNMADE Graphisme 1re année et les BTS Design graphique 2e année, le designer marseillais Patrick Lindsay a abordé avec eux la question de la création d’outils singuliers.

La réflexion s’est portée sur la conception d’un outil, le plus souvent à partir d’éléments de récupération, permettant de faire tomber la barrière de la maîtrise du dessin afin de permettre à quiconque d’obtenir des tracés, des formes, aléatoires ou dirigés, et d’aboutir à un résultat visuel unique.

Chaque binôme d’étudiants a ainsi conçu son propre outil, puis en a proposé une expérimentation et restitution sous la forme d’un poster. Enfin, la réflexion s’est étendue à une micro-édition accompagnant l’outil, et aidant à sa découverte et sa prise en main.

journées portes ouvertes

Les 14 et 15 février se sont tenues des portes ouvertes un peu particulières, puisqu’elles célébraient également les 30 ans d’existence de la section Arts Appliqués et Design de la Cité scolaire Raymond Loewy.

L’occasion de revenir en images sur l’espace d’exposition des Design Graphique.