lumière et transparence

Le Moulin du Got, moulin à papier et musée vivant de l’imprimerie situé à Saint-Léonard-de-Noblat (87), inaugure bientôt son exposition annuelle sur le thème « Lumière et transparence ». Ou quand les arts du feu rencontrent le papier. Associant régulièrement la Cité scolaire Raymond Loewy à ses projets, le Moulin exposera notamment des œuvres et productions de nos DNMADe Céramique et Objet, dans cette exposition scénographiée par les étudiants du DMADe Espace.

Nos étudiants de deuxième année ont donc, pour leur part, été chargés de concevoir et réaliser l’affiche de ce temps fort. Cet exercice a été engagé en prenant volontairement le contrepied des attendus, à savoir un travail en noir et blanc associant une couleur tonique uniquement. L’objectif de cette approche était de traduire les notions de lumière et transparence par une image dépourvue d’artifices colorés. Une manière d’inciter les étudiants à se poser clairement la question du sens au travers de l’image fabriquée.

Les propositions d’affiches ont été conçues dans un premier temps pour être imprimées en numérique, avant d’envisager de les retravailler par le biais de la risographie. Ce mode d’impression permettant des tons directs, notamment des couleurs métalliques ou fluo, les productions ont ainsi pu gagner en force et en singularité.

.

 

workshop pop-up

Arno Célérier, ingénieur papier et concepteur de livres animés, est intervenu dans la section pour encadrer un workshop de trois jours auprès des étudiants de première et troisième années de DNMADe Graphisme.

L’enjeu de cette expérience était double : découvrir, expérimenter et produire des systèmes de kirigami et pop-up, avant de créer des objets se rapportant aux thèmes de recherche des troisièmes années. Une image-clé de leur enjeu de design, se déployant dans une dimension spatiale nouvelle.

journées portes ouvertes

Les 4 et 5 février derniers se sont tenues les journées portes ouvertes de la Cité Scolaire Raymond Loewy. Ce fut l’occasion de renouer avec des rencontres en présentiel, et pour nos étudiants de DNMADE, le moment d’offrir à tous un bel aperçu de leurs productions.

 

aubusson

Les étudiants de DNMADE 2e année Graphisme et Matériaux textile de la Cité Scolaire Raymond Loewy sont allés à Aubusson, le temps d’une journée co-organisée par la MEF23, à la rencontre de professionnels. Les échanges ont porté sur la commande publique et la découverte des métiers de la tapisserie d’Aubusson.

Les administrations publiques, CCI Creuse, CTA et les co-contractants, la designer graphique Mme Miguel et la lissière Mme Chené, ont partagé leurs expériences autour de deux appels d’offre publics, l’un pour la conception d’une charte graphique et l’autre pour la réalisation d’une tapisserie.  A la suite de ces échanges, la visite de la Cité de la tapisserie a permis de découvrir les spécificités des tapisseries d’Aubusson, son atelier de fabrication, et de rencontrer les stagiaires en art de la lisse.

bon débarras

BON DEBARRAS est un workshop porté et encadré par le designer graphique Jérôme Sachs de Studioburo, auprès des deuxièmes et troisièmes années de DNMADe Graphisme.

Par binôme, et durant quatre jours, les étudiants se sont interrogés sur la disparition de la culture en cette période de pandémie, le vide laissé, la zone grise dessinée par cette absence. Chacun a pu ainsi délivrer un message qui lui est propre, convoquant un dispositif singulier et l’amenant à se positionner en tant que citoyen et futur designer graphique.

Il s’agissait alors de réfléchir et concevoir un manifeste/faire-part, aux techniques mixtes et aux avis contraires.

un outil pour la vie

Lors d’un workshop de quatre jours avec les DNMADE Graphisme 1re année et les BTS Design graphique 2e année, le designer marseillais Patrick Lindsay a abordé avec eux la question de la création d’outils singuliers.

La réflexion s’est portée sur la conception d’un outil, le plus souvent à partir d’éléments de récupération, permettant de faire tomber la barrière de la maîtrise du dessin afin de permettre à quiconque d’obtenir des tracés, des formes, aléatoires ou dirigés, et d’aboutir à un résultat visuel unique.

Chaque binôme d’étudiants a ainsi conçu son propre outil, puis en a proposé une expérimentation et restitution sous la forme d’un poster. Enfin, la réflexion s’est étendue à une micro-édition accompagnant l’outil, et aidant à sa découverte et sa prise en main.

journées portes ouvertes

Les 14 et 15 février se sont tenues des portes ouvertes un peu particulières, puisqu’elles célébraient également les 30 ans d’existence de la section Arts Appliqués et Design de la Cité scolaire Raymond Loewy.

L’occasion de revenir en images sur l’espace d’exposition des Design Graphique.

Question de genres

Dans le cadre du projet engagé avec la Préfecture de la Creuse autour des violences conjugales, les étudiants de DNMADE Graphisme 2e années ont pu recevoir le designer graphique Sébastien Marchal pour un workshop de quatre jours.

En périphérie de la question des violences faites aux femmes, il a ainsi été consacré un temps court mais dense à travailler et se questionner autour de l’égalité et l’identité hommes/femmes, en identifiant et déconstruisant au préalable les clichés attribués à chacun des genres.

L’occasion ici de prôner la singularité, de reconnaître à chacun des sexes la possibilité de se reconnaître ou se forger une identité puisant dans l’ensemble de la palette des émotions du genre humain. De jouer et se jouer des codes.

HYPERLOOP

Miser sur le transport du futur est le pari fou de Transpod et Hyperloop Limoges. L’ambition de mettre à la fois en lumière un territoire insuffisamment reconnu pour ses qualités d’innovation, et de le désenclaver en le rendant accessible à tous. C’est en effet à quelques kilomètres de Limoges qu’un tronçon d’expérimentation va bientôt voir le jour, avec le projet d’ouvrir une ligne commerciale voyageant à 1000 km/h aux alentours de 2030. « Voyager à la vitesse de l’avion, avec la fréquence d’un métro », telle est l’ambition du projet Hyperloop Limoges, qui rendra ainsi la capitale accessible en 20 mn. Il a donc été proposé aux étudiants de première année du BTS Design Graphique de réfléchir à l’identité visuelle de l’Hyperloop Limoges, en concevant des projets mettant tour à tour en scène la haute technologie, la vitesse, le confort du trajet ou l’univers rétro-futuriste que ce nouveau moyen de transport évoque. Les identités visuelles ont été développées sur des supports papeterie ainsi que sur une amorce d’affichage annonçant l’inauguration. Un travail mené avec finesse et justesse, à la hauteur du défi que représente ce commanditaire.

SAFRAN

Création d’une identité visuelle et de packagings pour un producteur de safran situé en Creuse, désireux de transmettre des notions de qualité, d’implantation dans un territoire singulier, et de culture traditionnelle. Ce projet fait suite au workshop engagé avec les BTS Design de Produits premières années, mené conjointement avec les designers Sophie Azaïs et Jean-Baptiste Guesne.